13. Vicious – 1: Evil

Titre : Vicious – 1 : Evil

Auteur : Victoria E. Schwab

Genre : Dystopie.

Publié en : 2019

Publié chez : Éditions Lumen.

Prix : 16 € .

RÉSUMÉ:

Le combat du mal contre le mal absolu.

Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même… morte et enterrée.

À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l’un de l’autre. Victor, c’est l’ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d’un pessimisme saisissant. Eli, c’est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n’est pas au bout de ses surprises…

Car un jour, Eli fait la découverte du siècle : des pouvoirs surhumains semblent se manifester chez ceux qui ont subi une expérience de mort imminente. On les appelle des EO – pour  » ExtraOrdinaires « . Aveuglés par l’ambition et la curiosité, les deux amis se lancent un défi insensé : celui de frôler la mort pour percer ce mystère. Malheureusement, leur tentative tourne au désastre. Dix ans plus tard, Victor croupit en prison, tandis qu’Eli est acclamé en héros. Mais ce que le monde entier ignore, c’est que le véritable monstre rôde dehors, en toute liberté…

MON AVIS :

Avant toute chose , il faut que vous sachiez qu’il est très rare pour moi de lire ce genre de roman. Mais vraiment très rare. Je crois même que le seul roman de ce style que j’ai lu était la Dystopie Destiny que j’avais d’ailleurs adoré.

Bref. Ce roman me faisant de l’oeil depuis sa sortie, ajoutez à ça les copines qui m’en parlent, plus les filles du club de lecture qui ne m’en disent que du bien , j’ai fini par céder , avec , je l’avoue ; quelques appréhensions.

D’abord, celle de trouver ça trop  » jeune  » , d’avoir trop de longueurs ou trop d’actions. Des préjugé complétement envolés lorsque j’ai atteint les 50 premières pages de Vicious.

Je ne saurai trop expliquer comment se deroule le roman ( encore trop frais dans mon esprit ) mais de ce que j’ai retenu , on a affaire au bien et au mal, ou au mal et au mal absolue. C’est un peu mélangé et je pense que c’est ce que l’auteur a voulu faire .

En gros , on suit Victor et Eli, deux étudiants,meilleurs amis , que tout opposent . Au début , Victor est décrit comme étant le mal et Eli, le bien.

Il y a des flashbacks entre passé ( 10 ans en arrière ) et présent . On y fait aussi la connaissance de Sydney , une jeune adolescente que Victor et Mitchell ( son co détenu ) prennent sous leur aile.

Il y a également Angie , ( la copine d’Eli lorsqu’ils sont a l’université , et Serena , sa petite amie 10 ans plus tard.) Bon je vous avoue que moi aussi j’ai eu du mal à me reperer parmi tout ces personnages au début.

Et puis , je m’y suis attachée au fur et à mesure, car chacun à un côté touchant et attachant.

J’ai été bluffé car ce que je pensais au tout debut du roman ( qui est le bien ? Qui est le mal ? ) a vite pris une autre tournure et je me suis perdue entre mes propres émotions et mes propres avis. Et j’ai adoré ce côté machiavélique que l’auteur transmet dans son roman.

C’est rare que je sois autant transporté dans ce genre de livre , mais alors là, j’ai vraiment tout aimé. L’action ne m’a pas dérangé ; moi qui n’en suis pas très friande d’habitude, l’histoire est bien construite, les thèmes abordés ( en l’occurrence les pouvoirs ) et la plume de l’auteur addictifs, tout est réunis pour passer un excellent moment , ce qui explique sans doute le fait que je l’ai dévoré en une journée, bien qu’il soit assez épais puisqu’il fait presque 600 pages. . .

Mais là , impossible pour moi de m’arrêter. Dés que je fermais le bouquin, je m’y replongais quelques minutes après, trop impatiente de savoir ce qu’il allait se passer.

Et maintenant que je l’ai terminé et que je me suis fait ma propre opinion sur les personnages représentant le bien et le mal , je n’ai qu’une seule hâte : lire le tome 2 qui parait encore plus dingue . 😍

Publié par Marie Lagache

Blogueuse littéraire de 24 ans , j avais envie de vous partager mes lecture coup de coeur , déceptions . ..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :