14- Nos Âmes Tourmentées

Auteur : Morgane Moncomble

Genre : Romance psychologique

Publié en : Octobre 2019

Publié chez : Hugo New Romance .

Prix : 17€ .

RÉSUMÉ :

Pourra-t-il lui redonner le sourire ?

Lorsqu’Azalée revient à Charleston, sa ville natale, ce n’est pas de gaîté de coeur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal.
Sa mère, avec qui elle n’avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler.

Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu’elle espère le plus bref possible.
Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance d’Eden, son nouveau voisin.
Il est charmant, amusant, différent des hommes qu’elle a rencontrés jusqu’alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu’elle avait trouvé loin d’ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement.

Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d’oublier tout ce qui s’est passé ici ?

Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l’aider. Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l’amour et le bonheur.

MON AVIS :

Avant toute chose, il faut savoir que j’avais beaucoup aimé les deux premiers romans de l’auteur et que j’attendais beaucoup de celui-ci.

Je n’ai absolument pas été déçue, bien au contraire. Je crois même que Nos Âmes Tourmentées est son meilleur roman.

Ici, elle aborde différents thèmes aussi importants les uns que les autres : violences psychologiques, viol, dépression, harcèlement scolaire, moral, préjugés, feminisme… Autant de sujets qui sont encore tres présent ( malheureusement) dans la société actuelle.

Azalée, l’héroïne principale parle de tout ces sujets dans ses podcast, et j’ai apprécié d’en retrouver à chacun début de chapitre la concernant. C’est un personnage extrêmement touchant, qui parait forte , mais qui, se révèle très fragile psychologiquement et mentalement suite à ce qu’elle a vécu durant son enfance et son adolescence. J’ai adoré sa personnalité, sa force de caractère, son répondant. En bref, je l’ai beaucoup admirée et me suis beaucoup attaché à elle.

Eden, notre héro principal est lui aussi très touchant. Il n’a pas eu une enfance facile, et fait tout pour s’en sortir dans la vie, ce qu’il réussit avec brio. Sa petite fille est adorable, très mature pour son âge et rigolote. Je suis complètement tombée sous le charme d’Éden 😍. Il est patient, à l’écoute, prévenant… En bref je suis tombée amoureuse de lui.

Morgane Moncomble a clairement relevé la barre de la New Romance car , contrairement à d’autres romans, ce n’est pas blindée de préjugés, de scènes érotique, il n’y en a quasiment pas pour ainsi dire. Et qu’est-ce que j’ai apprécié ! Sa plume est toujours autant merveilleuse, addictive et comme je le disais plus haut, les sujets abordés sont abordés avec sincérité .

Pour conclure, ce roman est une vraie pépite, malgré qu’il ne soit pas à mettre entre les mains de tout le monde , ce que l’auteur précise au début du livre.

Et bien évidemment, c’est un énorme coup de coeur ♥️♥️♥️

13. Vicious – 1: Evil

Titre : Vicious – 1 : Evil

Auteur : Victoria E. Schwab

Genre : Dystopie.

Publié en : 2019

Publié chez : Éditions Lumen.

Prix : 16 € .

RÉSUMÉ:

Le combat du mal contre le mal absolu.

Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même… morte et enterrée.

À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l’un de l’autre. Victor, c’est l’ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d’un pessimisme saisissant. Eli, c’est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n’est pas au bout de ses surprises…

Car un jour, Eli fait la découverte du siècle : des pouvoirs surhumains semblent se manifester chez ceux qui ont subi une expérience de mort imminente. On les appelle des EO – pour  » ExtraOrdinaires « . Aveuglés par l’ambition et la curiosité, les deux amis se lancent un défi insensé : celui de frôler la mort pour percer ce mystère. Malheureusement, leur tentative tourne au désastre. Dix ans plus tard, Victor croupit en prison, tandis qu’Eli est acclamé en héros. Mais ce que le monde entier ignore, c’est que le véritable monstre rôde dehors, en toute liberté…

MON AVIS :

Avant toute chose , il faut que vous sachiez qu’il est très rare pour moi de lire ce genre de roman. Mais vraiment très rare. Je crois même que le seul roman de ce style que j’ai lu était la Dystopie Destiny que j’avais d’ailleurs adoré.

Bref. Ce roman me faisant de l’oeil depuis sa sortie, ajoutez à ça les copines qui m’en parlent, plus les filles du club de lecture qui ne m’en disent que du bien , j’ai fini par céder , avec , je l’avoue ; quelques appréhensions.

D’abord, celle de trouver ça trop  » jeune  » , d’avoir trop de longueurs ou trop d’actions. Des préjugé complétement envolés lorsque j’ai atteint les 50 premières pages de Vicious.

Je ne saurai trop expliquer comment se deroule le roman ( encore trop frais dans mon esprit ) mais de ce que j’ai retenu , on a affaire au bien et au mal, ou au mal et au mal absolue. C’est un peu mélangé et je pense que c’est ce que l’auteur a voulu faire .

En gros , on suit Victor et Eli, deux étudiants,meilleurs amis , que tout opposent . Au début , Victor est décrit comme étant le mal et Eli, le bien.

Il y a des flashbacks entre passé ( 10 ans en arrière ) et présent . On y fait aussi la connaissance de Sydney , une jeune adolescente que Victor et Mitchell ( son co détenu ) prennent sous leur aile.

Il y a également Angie , ( la copine d’Eli lorsqu’ils sont a l’université , et Serena , sa petite amie 10 ans plus tard.) Bon je vous avoue que moi aussi j’ai eu du mal à me reperer parmi tout ces personnages au début.

Et puis , je m’y suis attachée au fur et à mesure, car chacun à un côté touchant et attachant.

J’ai été bluffé car ce que je pensais au tout debut du roman ( qui est le bien ? Qui est le mal ? ) a vite pris une autre tournure et je me suis perdue entre mes propres émotions et mes propres avis. Et j’ai adoré ce côté machiavélique que l’auteur transmet dans son roman.

C’est rare que je sois autant transporté dans ce genre de livre , mais alors là, j’ai vraiment tout aimé. L’action ne m’a pas dérangé ; moi qui n’en suis pas très friande d’habitude, l’histoire est bien construite, les thèmes abordés ( en l’occurrence les pouvoirs ) et la plume de l’auteur addictifs, tout est réunis pour passer un excellent moment , ce qui explique sans doute le fait que je l’ai dévoré en une journée, bien qu’il soit assez épais puisqu’il fait presque 600 pages. . .

Mais là , impossible pour moi de m’arrêter. Dés que je fermais le bouquin, je m’y replongais quelques minutes après, trop impatiente de savoir ce qu’il allait se passer.

Et maintenant que je l’ai terminé et que je me suis fait ma propre opinion sur les personnages représentant le bien et le mal , je n’ai qu’une seule hâte : lire le tome 2 qui parait encore plus dingue . 😍

12- Behind The Bars

Titre : Behind The Bars

Auteur : Brittainy C.Cherry

Publié le : 12 Septembre 2019

Publié chez : Éditions Hugo New Romance

Genre : Drame psychologique.

Prix : 17€ .

RÉSUMÉ :

La première fois que je rencontrai Jasmine Greene elle apparut comme des gouttes de pluie.

J’étais ce musicien maladroit et elle était la reine du lycée. Nous n’avions rien en commun hormis notre musique et notre solitude.

Quelque chose dans son regard me disait que son sourire n’était pas toujours authentique. Quelque chose dans sa voix me donnait un espoir que j’avais toujours souhaité trouver.

Puis, en un éclair, elle disparut.

Des années plus tard, elle se tenait face à moi dans une rue de la Nouvelle-Orléans. Elle avait changé. Moi aussi. La vie nous avait rendus plus froids. Plus durs. Plus solitaires. Plus fermés.

Nous n’étions plus les mêmes, mais les fragments de mon être brisé reconnurent la tristesse qui demeurait en elle. A présent qu’elle était revenue, je ne commettrais plus l’erreur de la laisser partir.

La première fois que je rencontrai Jasmine Greene, elle apparut comme des gouttes de pluie. Lorsque nous nous retrouvâmes, je devins son orage le plus sombre.

MON AVIS :

Avant toute chose, il faut savoir que j’avais adoré la saga The Éléments de la même auteure et que j’attendais beaucoup de ce roman.

Et je n’ai pas été déçue, bien au contraire..

Ce roman m’a retourné le coeur et j’y pense encore quelques jours après l’avoir terminé.

Ça parle de relation toxiques, d’amour pour la musique, de manque de confiance en soi, de harcèlement scolaire, de bégaiement, de lien du coeur.

C’est beau et ça vous fait réfléchir.

Dans ce roman, nous partons à la découverte de Jasmine, vivant avec sa mère et son beau père Ray, et entretenant un lien fort avec ce dernier , quand à sa mère, leur relation sont trés tendues. Celle- ci veut prendre le contrôle absolu sur la vie de sa fille ce qui ne plait pas à Jasmine bien entendu.

Au lycée, elle fait la connaissance de Elliot, un jeune homme très timide, souffrant de harcélement scolaire et de bégaiement. Mais Jasmine n’est pas comme les apparences la décrivent et les deux jeunes gens entretiennent très vite une belle amitié , en plus du lien pour leur amour de la musique qui les unit.

Les deux personnages sont super attachants, Elliot est poétique, respectueux, sensible. Je me suis attachée a tout le monde : Jazz, Ray, Elliot, Jason, Kattie, Sandra. ..

J’ai adoré ce roman du début à la fin et vous le conseille a mille pour cent ♥️♥️

11- Aime – moi je te fuis

Titre : Aime-moi je te fuis

Auteur : Morgane Moncomble

Publié le : 6 Septembre 2018

Publié chez : Éditions Hugo New Romance

Genre : Drame psychologique.

Prix : 17€.

RÉSUMÉ :

Et si elle avait rencontré l’homme de sa vie ?

Tout le monde sait que la meilleure façon d’oublier son ex est de s’envoyer en l’air avec un inconnu. Non ? En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l’homme idéal pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? Zoé l’aurait même rappelé… s’il n’avait pas été le pire coup de sa vie.

C’est décidé, Jason arrête les plans d’un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l’inconnue aux cheveux roses l’a convaincu : plus jamais ! Du moins, jusqu’à ce que l’inconnue en question se révèle être Zoé, la colocataire de son meilleur ami, Loan.

Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l’aide, Jason lui propose un deal qu’elle ne pourra pas refuser.

MON AVIS :

Aime – Moi je te fuis est un gros gros gros coup de ♥️.

C’est la deuxième fois que je lis ce roman , et je l’aime encore plus qu’avant.

Il faut savoir que j’avais adoré Viens on s’aime qui traîtaît de sujet assez difficile , mais alors celui-ci est encore plus fort et plus dur.

Ça parle de problèmes de confiance en soi , de troubles alimentaires , de violences psychologiques et physique , de reconstruction, d’amour.

Dans ce roman , nous partons à la découverte de Zoé et Jason , les meilleurs amis respectifs des Violan ( VOSA ) qui se rencontre un soir en boîte de nuit et décide de passer une nuit ensemble. Une seule….

Qui s’avère être la pire nuit de leur vie.

Le pire coup de l’autre.

Ce qu’ils ne savent pas , c’est qu’ils sont vont etre amenés à se revoir très vite.

S’ensuit alors une petite guéguerre entre les deux protagonistes, qui bien évidemment , finissent par céder a la tentation.

Bon, dit comme ça , on pourrait penser à une NR tout ce qu’il y a de plus banale.

Détrompez-vous, c’est beaucoup plus que ça.

Déjà parce que Zoé est super attachante. Elle manque de confiance en elle , mais ne montre rien à personne. Elle se trouve grosse, à un passif douloureux avec son frère et sa mère mais elle garde la tête haute .

Quand à Jason, il est très touchant et il m’a fait mourir de rire avec ses blagues et ses delires paranoïaque. Il prend la vie avec légéreté, il est serviable, tendre avec ceux qu’il aime et en particulier avec Zoé.

Ce roman m’a fait passer par plein d’émotions : la joie, la colère, la tristesse, l’attendrissement…

C’est un énorme coup de coeur et je ne peux que vous le conseillez ♥️♥️♥️

10. Pour me sauver

Auteur : Kalypso Caldin

Genre : Romance psychologique

Publié le : 12 Septembre 2019

Publié chez : Hugo New Romance

Nombres de pages : 523

Prix : 8€50 .

RÉSUMÉ :

Depuis le drame qui l’a plongée dans un coma de plusieurs semaines lorsqu’elle était adolescente , Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pieds, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments. Sa dernière cible : Nojan Saïdi , ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois. Ce qu’elle ignore , c’est que Nojan est lui aussi marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse , c’est peut – être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien.

L’amour est une fuite.

DE QUOI ÇA PARLE ?

Dans ce roman , nous allons faire la connaissance de Sydney et Nojan , deux êtres que tout opposent en apparence mais qui vont finir par jouer à un jeu dangereux : le premier qui tombe amoureux à perdu.

Pour me sauver , ça parle d’amour , de reconstruction de soi , de deuil et c’est plein d’humour et de tendresse. C’est beau à en crever et ça vous redonne foi en l’Amour.

MON AVIS :

Tout d’abord, je remercie les éditions FYCTIA pour l’envoi de ce roman qui m’a beaucoup marqué et auquel je pense encore beaucoup .

C’est le premier roman de l’auteur que je lis et je ne suis absolument pas déçue , bien au contraire.

En ouvrant ce livre , j’ai eu peur de tomber sur une romance cliché où on suit une nana pas intéressante et un biker un peu trop sur de lui.

Et bien heureusement , ce ne fut pas du tout le cas et c’est aussi pour ça que c’est un coup de coeur phénoménal!

D’abord parce que ; malgré ses séquelles ; Sydney m’a fait mourir de rire . Sérieux , elle sort des blagues toutes les cinq minutes ( pas très originales je vous l’accorde ) mais peu m’importe, vu que je suis le genre de fille à sortir des blagues dès que j’en ai l’occasion, et ça m’a plu énormément car ça a apporté une touche de joie à ce roman dont les sujets traités sont noirs. Ensuite , parce qu’elle fait tout pour ne pas se laisser abattre malgré ses problèmes , qu’elle est extrêmement tenace et qu’elle a du caractère. Honnêtement , je la kiffe!

Quand à Nojan , mon Dieu… Je suis littéralement tombée amoureuse de lui. J’ai aimé le fait qu’il ne cède pas immédiatement aux avances de la jeune femme , qu’il la rembarre au début pour ensuite prendre les devants et se dévoiler. Waouh , quel homme ! Touchant, sensible , un tout petit peu arrogant mais jamais méchant ou alors quand ce fut le cas , c’était par fierté. Et ça , mesdames, on sait toutes que les hommes et leur fierté, c’est une sacré histoire…

Et enfin , ce que j’ai énormément apprécié, c’est que le roman n’était pas bourré de scène de cul ( Alléluia ! ) ; que la plume de l’auteur est géniale et que l’histoire se termine bien .

Pour conclure , Pour me sauver est un ÉNORME COUP DE COEUR , que je vous conseille à 1000 pour cent ( surtout si vous êtes fan de Biker ) ; et je suis triste qu’il n’y ait pas de deuxième tome sur les personnages secondaires ; notamment sur Violette , la meilleure amie de Sydney que j’ai beaucoup aimé.

MA NOTE :

⭐⭐⭐⭐⭐/5

 » C’EST COMPLIQUÉ QUAND LE PLUS DUR, C’EST DE CONTINUER À VIVRE « 

 » JE N’AVAIS BESOIN DE PERSONNE. DE PERSONNE EN DEHORS D’EUX. MAINTENANT QU’ILS N’ÉTAIENT PLUS LÀ, LA SOLITUDE ETAIT TOUT CE QUE JE DÉSIRAIS « 

« NE COMPTE PAS SUR MOI POUR ÇA, BOUCLE D’OR. ON NE JOUE PAS AVEC LES GENS SANS PRENDRE LE RISQUE DE SE BRÛLER LES AILES. VA SAVOIR COMMENT C’EST POSSIBLE, MAIS JE SUIS AMOUREUX DE TOI. « 

9. 6 ANS

AUTEUR : Elle Seveno.

GENRE : Comédie romantique.

PUBLIÉ CHEZ : Hugo New Roman.

PUBLIÉ EN : Septembre 2ol9.

NOMBRE DE PAGES : 316.

PRIX : 17 EUROS.

RÉSUMÉ :

6 Ans

séparent Victoria et Raphaël
6 Ans d’écart qui ont suffi , lorsqu’elle était adolescente , à ce que Victoria ne se rende jamais compte de l’amour que lui portait le jeune Raphaël et n’ait d’yeux que pour son grand frère bien plus attirant.

6 Ans sans se voir depuis que Victoria a quitté la ville du jour au lendemain avec sa famille , laissant désespéré celui dont elle était la baby-sitter.

Quand Victoria revient, des années plus tard , il ne faut que 6 secondes à Raphaël pour tomber de nouveau amoureux d’elle. Sauf qu’il n’est plus un enfant, et compte bien le lui prouver. Quoi qu’en dise son frère .

DE QUOI ÇA PARLE ?

Dans ce roman , nous faisons la découverte de Vic, revenue dans sa ville d’enfance suite au décès de sa grand-mère , et qui se retrouve avec la boutique de celle-ci pour héritage. Dès lors , elle retrouve Brice, son petit-ami de l’époque , bien décidé à la reconquérir.

Seulement, Raphaël, le dernier de la fratrie est bien décidé lui aussi à faire baisser ses gardes à Vic en lui prouvant qu’il n’est plus le jeune homme de 13 ans qu’elle a connu et dont elle s’occupait occasionnellement.

Très vite , Victoria va se retrouver dans une situation inconfortable : entre son ex petit – ami et le jeune adolescent devenu un charmant jeune homme ; elle ne sait plus vraiment quoi faire. Très vite , les choses vont se compliquer…

Ça parle d’amour , de deuil , de différence d’âge et c’est très touchant.

MON AVIS :

Tout d’abord , je remercie Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman qui me tentait pas mal au vu des avis que j’avais lu , et il me tardait de découvrir cette histoire.

Il faut savoir qu’en ouvrant ce bouquin , je me doutais qu’il y aurait pas mal de scènes érotique et , meme si ce n’est pas quelque chose qui me dérange ; j’ai trouvé qu’il y en avait un peu trop.

Je m’explique :

L’histoire démarre avec l’enterrement de Nanou, la grand mere de Victoria , notre héroïne principale. Elle y croise Brice , son ex petit – ami et c’est là que le roman démarre vraiment.

Mais , quand elle tombe sur Raphaël , au bout de 90 pages , BIM ! Une scène de cul. Bon , ce n’est pas très embêtant ; je poursuis donc ma lecture en esperant apprendre un peu plus de chose sur nos personnages; et là REBIM , encore une.

Bon , étant donné que Raphaël me plaît pas mal , je fais abstraction de ces passages que , je l’avoue ; j’ai lu en diagonale, et j’ai bien fait finalement car je passe un bon moment , l’auteur répond à mes questions , et en plus ; les différents sujets abordés m’interpellent.

Donc en soi , mis à part ces passages érotiques trop nombreux et un peu  » clichés  » pour ma part , j’ai bien aimé ce roman mais c’est LOIN d’être un coup de coeur.

Après , c’est le premier livre de cette auteur que je lis, et je l’avoue j’ai eu un peu de mal avec sa plume , même si dans l’ensemble ; le contenu m’a plu .

Pour conclure cette article , je vous recommande ce roman si vous aimez bien tout ce qui traite de la différence d’âge dans un couple, le sport et le sexe.

Voilà voilà , c’est tout pour moi ❤️

Je vous embrasse 💋

Marie. ❤️

8. UNTIl THE END

Auteur : Laura Wild.

Genre : Romantique suspense.

Publié chez : Hugo New Romance.

Publié en : Le 5 Septembre 2019.

Nombre de pages : 390.

Prix : 17€ .

RÉSUMÉ :

Un soir d’octobre , alors que Mila rentre chez elle , sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble . Une main se plaque sur sa bouche , et un 4×4 l’emporte. . . Mila vient d’être enlevée.

Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ?

Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec Carter, l’homme chargée de la surveiller, qui la trouble autant qu’il la terrifie. Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde . Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux. . .

Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge , Carter et Mila en découvrent chaque jour d’avantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle.

Et si l’amour pouvait les libérer ?

MON AVIS :

Tout d’abord , je remercie Célia et les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman que j’attendais avec beaucoup d’impatience.

Il faut savoir que j’avais adoré la précédente saga de l’auteur Et puis soudain et , lorsqu’elle a annoncé la sortie d’un prochain roman , je savais déjà que j’allais lui aussi l’adorer.

Until the End est complétement différent de sa saga EPS ; qui je le rappelle est un coup de coeur intersidéral; car il parle d’enlévement, de bipolarité, et de la relation entre un kidnappeur et sa victime. En ouvrant ce livre , j’avais à peine lu un chapitre que j’ai su que je n’en ressortirai pas indemne.

Je vous explique :

– Mila est super attachante. Elle m’a beaucoup fait penser à moi , elle a du caractère, fait tout pour réussir dans la vie et elle ne se laisse pas faire .

– Lorsqu’elle se fait enlever , on comprend immédiatement qu’elle ne sera plus jamais la même. Son ravisseur , Carter, n’est pas prêt de la laisser s’enfuir , et même si je n’ai pas été fan de la façon dont il a agit avec elle au début , lorsque j’ai compris pourquoi , je me suis mise à sa place et j’ai été terriblement touchée par son histoire.

Il porte un très lourd fardeau et je pense qu’à sa place, je serai moi aussi torturée par mes démons et très possessive.

– En parlant de possessivité, au début ça m’a derangé , je me suis mise dans la tête de Mila et j’ai un peu détesté son kidnappeur d’être aussi mauvais avec elle , de prendre le total contrôle de sa vie. Mais , une fois que l’auteur nous révèle ce qui s’est passé , j’ai compris ses agissements.

– Quand a leur relation naissante, j’ai été conquise. Le fait qu’ils acceptent mutuellement les défaut et les fardeaux de l’autre m’a beaucoup touché car cela reflète la définition propre d’une relation : se faire confiance coûte que coûte.

– je suis finalement tombée amoureuse de Carter ; bien que j’ai eu du mal avec son caractère au début ; mais OMG , cet homme…

En bref , ce roman est plus qu’un coup de coeur. Il m’a fait passé par un tas d’émotions : la peur, la colère , la compréhension, le doute , la joie , la tristesse , l’amour et l’attachement.

C’est un délice pour les yeux , l’esprit , le coeur.

C’est une merveille à chaque mot, chaque page.

C’est une leçon de vie merveilleuse .

C’est une aude à la vie.

C’est une romance qui se démarquent des autres.

Et cette fin .. mon Dieu cette fin. Si belle ; si emouvante . Si .. tout .

Et ça n’empêche pas que Lia, Robin , Matt , et Chris font partie de ma vie et que maintenant , Mila et Carter en font parti aussi. . .

 » Je suis en train de tomber amoureuse de Carter O’ Connel et je n’ai aucun moyen d’empêcher ça .  »

 » On va être heureux tout les deux . [ …] On n’aura jamais besoin de personne d’autre. « 

7- Black Feelings

TITRE : Black Feelings

AUTEUR : Mo Gaddar

GENRE : Romance et société .

PUBLIÉ CHEZ : Hugo New romance format poche .

DATE DE SORTIE : 12 Septembre 2019 .

PRIX : 8€50.

NOMBRE DE PAGES : 657

RÉSUMÉ : Si Mandy a voulu devenir professeur de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout pour sensibiliser les jeunes au harcelement scolaire . Elle – même victime de ce phénomène pendant ses années lycée , elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise . Cependant , lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues , tout bascule.

Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quelles qu’en soient les conséquences.

Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le seduire pour mieux le détruire !

Et vous , que feriez – vous si vous recroisiez le bourreau de votre adolescence des années après ?

MON AVIS :

Par où commencer ?

Tout d’abord , je remercie les éditions FYCTIA pour l’envoi de ce roman que j’attendais avec beaucoup, beaucoup , beaucoup d’impatience.

En l’ouvrant , j’ai eu peur de tomber sur une New romance clichée, et c’est au bout des 5 premières pages que j’ai compris que ce ne serait pas le cas .

BLACK FEELINGS traite d’un sujet encore tabou et malheureusement terrible : le harcélement scolaire.

Dans ce livre ; nous allons suivre AMANDINE ; une lycéenne dont la meilleure amie est CHLOÉ ; elles sont respectivement amoureuses de MATÉO et XAVIER et se démarquent des autres filles . Ce qu’elles ne savent pas , c’est que les garçons dont elles se sont entichées vont leur faire vivre l’enfer et que leur vie va devenir un cauchemar.

MATÉO et XAVIER ne pensent qu’à s’amuser et ne prennent rien au sérieux. C’est lors d’une soirée organisée par ces derniers que le harcélement prend place dans le roman.

S’ensuit alors des flashbacks entre passé (2001-2002 ) et présent (2017) afin de comprendre ce qu’il s’est réellement passé pour nos protagonistes tout au long des années.

Bon , que les choses soient claires : au début j’ai eu du mal avec le style d’écriture de l’auteure que j’ai trouvé un peu enfantin . Mais , au fur et à mesure , j’ai été conquise par cette histoire.

Elle m’a retourné le coeur , j’ai eu mal pour AMANDINE et CHLOÉ , j’ai trouvé que les harceleurs étaient horribles et j’ai réussi à me mettre à la place des victimes.

Et c’est terrible de se dire que ce genre de choses arrivent tout le temps , que personne n’ose en parler par peur des représailles et que forcément, ça continue.

Vous l’aurez compris , ce roman est un coup de coeur et il me tarde de lire la suite. . .

6- Bilan du mois de juillet

Hello ;

Je reviens ici pour vous faire mon bilan du mois de Juillet.

Ce mois ci , je n’ai eu que des bonnes lectures et j’en suis vraiment ravie !

Le premier roman que j’ai lu est :

Jeux interdits de Emma Green publié chez les éditions Addictives.

Ensuite j’ai lu Too Late de Colleen Hoover publié chez les éditions Hugo New Romance

J’ai ensuite lu le deuxième tome de la saga Jeux – Jeux insolents de Emma Green toujours publié chez Addictives.

Ensuite j’ai lu The Boy Next Door de Pénélope Ward publié chez Hugo New Romance.

Et pour terminer , j’ai lu le premier tome des Maccoys de Alexiane Thill , toujours chez Hugo.

J’ai donc lu 5 romans ce mois – ci , et j’en suis vraiment contente !

J’ai aimé chacune de mes lectures et j’espère que le mois d’Août sera pareil ❤️ .

Et vous , qu’elles ont été vos lectures de Juillet ?

Bisous

5. Les maccoys – L’ogre et le chardon

TITRE : Les maccoys – L’ogre et le chardon

AUTEUR : Alexiane Thill.

GENRE : Romance psychologique.

PUBLIÉ CHEZ : Hugo New Romance / Fyctia

PUBLIÉ EN : Juin 2019

PRIX : 7€60

RÉSUMÉ :

Et si les clans d’Ecosse n’avaient jamais disparu ? Et s’ils continuaient à
diriger les Highlands à l’insu du reste du monde ?
Quand Phèdre arrive à Edimbourg pour respecter les dernières volontés
de son père, elle se retrouve malgré elle entraînée dans ce monde de clans
et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux
et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se révèle bientôt être une pièce
maîtresse sur l’échiquier du pouvoir…

MON AVIS :

Tout d’abord , je tiens à remercier les éditions FYCTIA pour l’envoi de ce roman que j’avais beaucoup envie de découvrir.

Il faut dire que je ne connais pas vraiment l’ Écosse , et je voulais en apprendre d’avantage sur ce pays .

J’avais un peu d’appréhension en ouvrant ce roman étant donné des sujets traités : les clans, un peu de bagarre et un pays inconnu à mes yeux .

Mais une fois que je l’ai ouvert , il m’a été impossible de le lâcher ; même si j’ai trouvé les cinquante premières pages un peu longues à se mettre en place .

Dans ce premier tome , nous allons a la rencontre de Phédre , partie en Écosse pour suivre les directions de son père disparu. Elle se retrouve en famille d’accueil , et trouve très rapidement un job dans un pub L’unicorn où elle sera femme de ménage.

Dès le départ , son patron Lachlan , lui fixe les règles : interdiction d’aller en bas . Forcément la jeune femme s’y retrouve de son plein gré , assiste à un évènement qu’elle n’aurait pas dû voir et c’est là que tout part en vrille . C’est aussi à ce moment là que l’histoire démarre vraiment et qu’elle y fait la connaissance de l’Ogre : Caleb Maccoy.

Très vite , les deux protagonistes se retrouvent liés contre leur gré , et c’est à ce moment là que les choses deviennent sérieuses.

Pour ce qui concerne les personnages ; je les ai tous adoré. Sérieusement, mis à part Campbell , j’ai apprécié le reste des protagonistes. Commençons par celui que j’ai le plus aimé : Caleb Maccoy. Bon OK j’avoue qu’au début c’était pas le grand amour entre nous , il était froid , distant, autoritaire. Mais une fois que j’ai appris à le connaître, j’ai découvert un homme sensible et fragile , qui sait ce qu’il veut et ce qu’il fait et ça m’a beaucoup plus. Quand à Phédre , j’ai adoré son caractère . Elle ne se laisse pas faire , elle a du répondant , elle ose répondre à Maccoy et son clan , elle est déterminée.

Et surtout , son côté fragile ressort pas mal , mais c’est ce qui fait tout son charme. Les deux  » amants  » se sont bien trouvé car ils sont complémentaires et j’ai beaucoup apprécié cela. Quand à Mary , la gouvernante , je l’ai adoré : son côté maternel mais autoritaire , sa façon de remettre les garçons à leur place… En bref je ne suis pas du tout déçue de ma lecture . Et cette fin ! Waouh ! Heureusement que le tome 2 m’attendait dans ma PILE À LIRE parce que je ne pouvais pas attendre de découvrir la suite de ce premier tome !

En bref , je vous recommande vivement de lire cette saga qui ne vous laissera pas indemne.

MA NOTE :

⭐⭐⭐⭐,5/5

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer